1 164 022 visites 3 visiteurs

Tournoi de Vallieres

24 avril 2014 - 14:11

Le tournoi international de Vallieres U11 s'est deroulé ce week-end.

Ce week-end, les U11 avaient rendez-vous à Vallières pour le traditionnel tournoi international de Pâques.

32 équipes, venant de tout le Rhône Alpes et 2 équipes étrangères, une suisse et une allemande.

Chilly tombait dans une poule qui réunissait Poisy, Cheran et La Chambotte. A part cette dernière, nous connaissions bien les 2 autres, rencontrées plusieurs fois sur des plateaux cette année avec succès.

Néanmoins, l’équipe présentée par Chilly se voyait  amputée de son milieu de terrain habituel, puisque Nico et Titouan étaient  absents pour raisons pascales et familiales.

Il fallut donc recomposer l’équipe. Premier adversaire Poisy. Chilly se montra rapide puisqu’il marqua par Loïs dès la première minute. C’était de bon augure mais la suite fut plus difficile. Peu de lien entre les lignes, adaptation à de nouveaux postes difficile, manque d’agressivité, nos petits gars prirent le bouillon et encaissèrent 3 buts. La fin de match fut meilleur et Tristan réduisit le score, mais ce ne fut pas suffisant, défaite 3-2.

 Ce fut au tour de La Chambotte de venir nous défier. Chilly fit un bien meilleur match mais se vit incapable de conclure. Un manque d’efficacité que l’on paya cher en encaissant un but « casquette » sur coup-franc. Nouvelle défaite, les gamins faisaient triste mine, le premier tableau était déjà bien loin.

 Il fallait éviter la dernière place face à Cheran, qui avait également tout perdu. Cette fois-ci, nous réalisâmes un bon match, sérieux et volontaire, et nous grattions la 3éme place grâce à une victoire 3-0. C’en était fini de la première journée.

Le lendemain, nous étions dans le tableau 3. En ¼ de finale, nous voici face à Seynod 2. L’équipe avait trouvé son fonctionnement et les joueurs réalisèrent  un joli match, dominateurs  et  collectifs, les roses l’emportèrent 3-0. Ce fut nos défenseurs qui inscrivirent trois buts ; Loïc, Axel et Arthur.

En ½, nous affrontions Marcellaz Albanais. Après un début difficile, Chilly monta en puissance. Certes, l’arbitre fut gentil avec nous sur quelques décisions, mais nous étions plus forts, score final 4-0.

Il restait un match, une finale face aux allemands de Michelstadt pour gagner le tableau 3. Match excitant pour des gamins que de rencontrer une équipe  allemande. Le début de partie fut assez équilibré avec deux beaux collectifs sur le terrain. Peu avant la mi-temps, sur une belle  percée de Tristan, Loïs ouvrit le score. Malheureusement, et à tort, le but fut refusé pour hors-jeu. 0-0 à la mi-temps, il fallait rester concentré, penser jeu et non arbitre. La deuxième mi-temps fut beaucoup moins bonne, Michelstadt marquèrent sur corner, s’ensuivit un jeu haché dont les allemands surent profiter. Chilly, énervé par le comportement adverse et par les décisions de l’arbitre, n’était plus dans le match et fort logiquement fût battu par plus malin que lui.

Si certains faits de jeu sont injustes, la meilleure réponse reste sur le terrain. Il faut utiliser sa hargne et son envie pour bien jouer au foot, et non pour décupler sa colère. Un arbitre fait partie du jeu, un arbitre fait des erreurs comme un joueur rate parfois l’immanquable. Les décisions nous furent  favorables en demi et défavorables en finale. Egalement, si l’arbitre doit le respect aux joueurs, ceux-ci n’en sont pas exempts non plus envers l’homme en noir. Qui plus est si celui-ci n’a que quelques années de plus.

Malgré tout, le week-end se terminait par la remise des prix, Chilly finissait 18eme. On a eu du bon et du moins bon, mais dans l’ensemble, on fit un bon tournoi.

Pour finir, et pour une fois, laissons le mot de la fin à Arno, venu sympathiquement  avec Nico nous encourager pour le dernier match:

« Carenfin qu'est ce que l'hommedans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieuentrerien et tout ».

Heureusement, Jérôme Jund présent, précisa ; « Ce n’est pas une citation pascale, c’est une citation de Pascal…Blaise Pascal ».

« La culture, c’est comme la couverture, avec  Arthur c’est plus sûr !! » conclut Charles.

En effet, il était temps de fermer la buvette, à la semaine prochaine.

Commentaires